Le paradis des lapins

Parlons de nos petites boules de poils à quatres pattes les lapins, mais aussi les cochons d'inde ainsi que d'autres rongeurs ...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cobayes de compétiton

Aller en bas 
AuteurMessage
Indoline
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 335
Age : 31
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Cobayes de compétiton   Lun 3 Oct - 19:53

A côté des volailles et des lapins, le Hall 7.2 accueille les cobayes. Aucune des espèces présentées n’existent en animalerie.
Par Jean-Baptiste Duval • samedi 5 mars 2005 • 16h56 •
http://www.salonagriculture2005.com

En compétition, le Texel est jugé sur la qualité de son pelage.
(Photo : Jean-Baptiste Duval)



AVEC ses allures de Mike Brant, il a tout d’un champion. Les poils sont (très) longs et délicatement ondulés. Une vrai tête de vainqueur. Si vous pensiez en connaître un rayon sur les cobayes, il est temps de vous rendre au Hall 7.2. Rex, Texel (voir photo), Péruvien, UPL (pour unicolore poil-lisse)... Avec plus d’une douzaine de races de concours exposées, c’est une leçon d’humilité qui vous attend. « Dans le commerce, on ne trouve que des cobayes rustiques tricolores ou angora, explique Luc Audureau, vice-président de l’Association nationale des éleveurs de cobayes (Anec). Alors qu’il existe plus de 200 combinaisons de race possible ! » A 34 ans, cet inséminateur bovin en élève depuis l’âge de 14 ans. Une passion qui l’a amené à introduire une dizaine de nouvelles races en France. Inconvénient commercial : elles demandent beaucoup de soins. Démêlage, brossage... : « Une fois par semaine, je leur donne le bain, poursuit l’éleveur. A chaque fois c’est eau tiède, shampooing pour bébé et sèche-cheveux. »
Le Salon a réunit quarante spécimens à poils longs ou courts, lisses ou durs. Tous sont préparés pour les concours. Comme le Texel dont les poils longs sont emballés dans des papillotes en attendant de passer devant les juges. « Ils passent la journée dans la paille. En laissant le pelage libre, il peut s’emmêler et s’abîmer », justifie Luc Audureau. Pas question de prendre un tel risque : « Chaque compétition, c’est un à deux ans de préparation. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-paradis-des-lapins.new.fr/
 
Cobayes de compétiton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poulie d'accéssoires aluminium chez TRI Compétition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le paradis des lapins :: Cochons d'inde / autres rongeurs :: Infos-
Sauter vers: